GCO : la ZAD en grand dangers

Le TA (tribunal administratif) valide

l’expulsion de la ZAD de Kolbsheim

Communiqué de presse du Jeudi 21 juin 18.

Le Collectif GCO NON MERCI constate la fébrilité du concessionnaire contre les opposants et s’étonne des conclusions du Tribunal Administratif (TA) à propos de la ZAD du Moulin car :

cet espace est situé sur des parcelles privées ; la propriété n’en a pas été transférée à l’État et seul le Juge des expropriations serait apte à décider  une éventuelle expulsion ;

les autorisations du projet ne sont de loin pas toutes données : les résultats des 3 dernières enquêtes publiques ne sont pas publiés. La gestion de ce projet ferait-elle exception à la loi française applicable à tous les autres ?

(suite…)

Plus Bure sera leur chute

« On est à Bure, on fait ce qu’on veut! »

(Entendu lors d’une perquisition du 20 juin 2018 de la bouche d’un gendarme)

 

Entre le mercredi 20 et le jeudi 21 juin 2018, 14 perquisitions ont eu lieu dont 12 simultanées dans des lieux de vie de militant.e.s anti-CIGEO. Ces perquisitions, parfois menées dans la plus complète illégalité, (en l’absence de mandat présenté aux occupant.e.s,) semblaient cibler des personnes particulières afin qu’elles soient auditionnées ou placées en garde à vue. Ainsi plus d’une douzaine de convocations pour des auditions ont été distribuées, et 9 interpellations ciblées ont eu lieu. Après des gardes à vue de 36 à 60h, 2 personnes sont relâchées sans suite pour le moment, 2 personnes obtiennent le statut de témoin assisté et 5 personnes sont mises en examen avec un contrôle judiciaire. Ce contrôle comprend des interdictions de territoire, des interdictions de se voir entre personnes concernées par l’instruction et une interdiction de quitter le territoire national.

Pour plus d’information : https://vmc.camp/

 

Par ailleurs, l’avocat parisien des opposants au projet d’enfouissement (Cigéo) et défenseurs de plusieurs militant-es de Bure a été perquisitionné à son domicile-bureau le 20 juin, dans le cadre d’une instruction pour association de malfaiteurs. La police avait emporté ses dossiers et son ordinateur.

Enfin, la justice a ordonné ce 25 juin la restitution immédiate du matériel saisi par la police chez l’avocat . Les gendarmes lui reprochent d’avoir été présent lors d’une manifestation non déclarée à Bure le 15 août 2017 et d’avoir été en contact avec des personnes masquées leur jetant des pierres.

En fait, l’Etat cherche des boucs émissaires, meilleur façon de rendre son funeste et criminel projet d’enfouissement libre de toute dénonciation viable. Tarnac-iser les opposants radicaux et pacifistes comme des malfaiteurs, voire des terroristes.

Ne serait-ce pas les nucléocrates qui sont des terroristes de masse, épaulé par un Etat policier ?

Quoi de neuf Docteur ?

Appel aux médecins et scientifiques

 

Chers tous, Nous avançons vite et efficacement. Nous voyons se dessiner un tableau clair de la biologie du cancer et possiblement d’un traitement efficace. Parallèlement, nous avons affiné notre compréhension du vivant basé sur des lois de physique. Ce sont à chaque fois des projets intéressants mais lourds et difficiles. J’aimerais que nous nous dotions d’un conseil scientifique et médical. …

Pour en savoir davantage :

Appel aux médecins et scientifiques

Savoir Nouer Combines et Finance

Le média indépendant en ligne Reporterre, approfondit le dossier sur la SNCF et sa très proche désarticulation.

Savoir Nouer Combine et Finance

Deux articles récents sur le site – voir son url dans nos liens – sont à découvrir et sont téléchargeable :

Réforme ferroviaire : l’Allemagne n’est pas un modèle

https://reporterre.net/Reforme-ferroviaire-l-Allemagne-n-est-pas-un-modele

La loi SNCF affaiblira le chemin de fer, jugent les ONG écologistes

https://reporterre.net/La-loi-SNCF-affaiblira-le-chemin-de-fer-jugent-les-ONG-ecologistes

Samedi 16 juin, contre la poubelle nucléaire !

Le 16 juin approche ! Ça se précise de jour en jour avec un programme quasiment bouclé pour la journée. Battucadas, fanfares, pièces de théâtres, déambulation animée, chars, tables-rondes, marché paysan, et des milliers de personnes qui s’annoncent (nous attendons déjà près d’une vingtaine de bus et des messages affluent de toute la France et au-delà) . Autant vous dire que la motivation et l’impatience sont au rendez-vous par chez nous !

Il faut dire qu’on bosse dur pour pouvoir vous accueillir tout.e.s au mieux dans notre coin de Meuse qui n’a pas souvenir d’avoir vu autant de monde depuis quelques années. Un pied de nez que nous espérons mémorable à la chape pesante que les expulsions de Bure et Notre-Dame-des-Landes font peser sur nos luttes dans les temps à venir !

Voici donc quelques premières informations pratiques et appels à contributions afin de vous associer dès à présent à la construction de ce moment de mobilisation que nous voulons collectif, festif et déterminé à la fois.

(suite…)